École de la deuxième chance
Un nouveau parcours pour réussir


Le mot du président

C’est en juin 2017, en tant que Maire d’Hérouville Saint-Clair, Vice-Président de la Région Normandie et Président de l’Ecole de la Deuxième Chance que j’ai accueilli, dans le cadre d’une inauguration attendue, Edith Cresson, ancien Premier Ministre et Présidente de la Fondation Edith Cresson pour les Ecoles de la Deuxième Chance, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Joël Bruneau, Président de la Communauté urbaine Caen la mer, Maire de Caen, Erwann Bernet, Conseiller départemental du Calvados, Nicolas Hesse, Secrétaire général pour les affaires régionales de Normandie représentant Fabienne Buccio, Préfète de la région Normandie.

Cette école est un formidable espoir, pour nos jeunes de 16 à 25 ans, dépourvus de diplôme ou de qualification. Elle a été créée pour leur redonner confiance et espoir en l’avenir. Elle se positionne comme un rouage majeur de l’accompagnement vers la conquête d’un emploi pérenne.

Pour cela, c’est tout naturellement que de nombreux partenariats avec les entreprises sensibles à la problématique de la réinsertion professionnelle des jeunes comme des adultes ont pu être initiés : Véolia, La Poste, Ikea, Carrefour, Renault Trucks, Orange, O2, Legallais, Enedis, Keolis et tant d’autres ont accueilli notre projet avec une attention bienveillante et ont fait le choix de nous rejoindre dans cette incroyable dynamique. Je les en remercie.

L’année de son ouverture, l’Ecole de la Deuxième Chance accueillait 104 stagiaires de la formation professionnelle et prévoyait déjà d’en accueillir 150 en 2018. Avec un taux plus que convaincant de sortie positive de 70% elle signait, au mois de janvier 2018, une convention de partenariat avec l’Education Nationale.

Cette étape, reposant sur le triptyque Région-Etat-Collectivité, a été un moment fort dans la reconnaissance de notre établissement en le positionnant comme un acteur majeur de la formation sur le territoire de la ville d’Hérouville Saint-Clair et bien au-delà de ses frontières. La vocation première de l’E2C est la remise à niveau des socles de connaissances et l’immersion en entreprise. Elle permet également la sensibilisation au numérique, à la culture générale, à la gestion financière personnelle, au devoir de mémoire et à la citoyenneté des principaux publics ciblés. Les entreprises jouent un rôle important dans le fonctionnement de l’Ecole de la Deuxième Chance tant au niveau partenarial que sur le plan financier.

Je tiens enfin à remercier pour leur engagement et leur confiance l’ensemble des services publics de l’emploi, les services de l’état, les partenaires économiques, les associations, et tout le personnel de l’E2C, incarné par son Directeur, Karim Slama, pour avoir donné vie à ce projet ambitieux mais ô combien nécessaire.

Cette école est la vôtre ! Elle est une chance !

Rodolphe Thomas
Président de l’Ecole de la Deuxième Chance d’Hérouville Saint-Clair
Maire de la Ville d’Hérouville Saint-Clair
4e Vice-Président de la Région Normandie en charge de la politique de la ville