École de la deuxième chance
Un nouveau parcours pour réussir


Qui peut s’inscrire ?

Pour intégrer l’E2C Normandie, il faut :

  • Avoir entre 16 et 29 ans, (également pour les bénéficiaires du RSA)
  • Être sans diplôme (sauf CFG ou Diplôme National du Brevet), ni qualification
  • Être motivé, être prêt à travailler à temps plein
  • Être impliqué dans son parcours et avoir la volonté d’accéder à une qualification ou un emploi
  • Être de nationalité française ou étrangère en situation régulière

Intégrer L’E2C Normandie :

Il est possible d’intégrer l’E2C Normandie tout au long de l’année, soit directement, via une candidature spontanée, soit par l’intermédiaire d’un prescripteur (Mission locale, Pôle emploi, mairies, CCAS ou tout organisme ou association du champ de l’insertion sociale ou professionnelle).

Pour une inscription, le candidat est invité à une information collective, (une par mois en moyenne), puis il participe à un entretien individuel de motivation avec un membre de la Direction, le formateur référent, et un référent Pôle recrutement. Les objectifs sont de :

  • Vous présenter le dispositif
  • Vérifier que le parcours correspond bien à votre situation
  • Vérifier votre motivation
  • Répondre à vos questions

A l’issue de l’entretien le candidat est informé immédiatement s’il est retenu ou pas, ou positionné sur une future promotion.

Le délai entre la première prise de contact et l’information collective est d’un mois maximum. Et le délai entre l’information collective et l’entrée en formation (si validée immédiatement) est d’une semaine.

Votre parcours commence par une période d’intégration de 6 semaines, elle s’assimile à une période d’essai.

Le statut :

Vous bénéficiez du statut de stagiaire de la formation professionnelle. A ce titre, le stagiaire perçoit une rémunération du Conseil Régional, sur une base horaire avec une aide à la mobilité  (selon distance domicile-centre).

L’E2C Normandie et le handicap

L’E2C Normandie a des locaux accessibles aux personnes handicapées ( salles de formation et toilettes au rez-de-chaussée). Différents partenaires (AGEPHIP, ADAPT…) permettent d’assurer un suivi individualisé du parcours de formation des stagiaires reconnus travailleurs handicapés (suivi pour permettre un meilleur accès à l’emploi en sortie de parcours). Une orientation vers la MDPH peut être également préconisée afin d’informer et d’accompagner les stagiaires au montage des dossiers de demande de reconnaissance du handicap.